Sara la noire aurait due être surveillée…

Réplique de Sara La noire

Réplique de Sara La noire

Les reliques de la patronne des gitans ont été volées durant le week-end du 4 juillet 2009.  L’émotion était immense hier dans les rangs de la communauté des gens du voyage.

Le peuple Gitans pleure « Sara La Noire »

Le peuple Gitans est en colère et traumatisé. Sebastien alias de lanegra déclare :

Les gitans ont le coeur déchiré. Quelqu’un a touché à ce que nous avons de plus sacré : Sainte-Sara, notre patronne, notre famille, notre sang… C’est comme si on avait profané la tombe de mes parents !

C’est ce même Sébastien qui à découvert le massacre le dimanche 5 juillet. Le reliquaire qui contenait les ossements de Sainte-Sara a été fracturé et une partie des reliques, datant du 1er siècle, dérobées. Ce sont l’humerus et l’omoplate de « Sara la noire » qui ont disparu, mais il reste toujours une partie du crâne, les deux fémurs et quelques petits ossements.

Sébastien en colère et en larme s’exprime :

Comme tous les matins, je suis allé dans la crypte pour nettoyer et remplacer les cierges. J’ai vu que les reliques étaient toutes chamboulées et me suis aperçu qu’une partie avait disparu. C’est terrible ! On a volé 2 000 ans d’histoire

Marie-Laurence Gouvernet, bénévole du presbytère prévoyait d’installer un système de vidéo surveillance. Malheureusement trop tard. Un tel dispositif aurait très certainement permis d’identifier les voleurs et même les arrêter en flagrant délis.

La consternation est à son comble. Le maire déclare :

Je suis profondément choqué, comme l’ensemble de mes administrés, de ce vol qui porte atteinte à l’esprit même de notre village, lieu de foi et de pèlerinage. Un tel comportement est parfaitement incompréhensible et intolérable. Nous espérons que les auteurs de ce forfait se repentiront afin que les reliques retrouvent leur place au coeur de la crypte de Sara

L’enquête à été confiée à la gendarmerie locale. A ce jour « Sara la noire » n’a pas encore été retrouvée..

Laissez un commentaire